• RECITS

    RECITS

  •          Je suis fatigué. J'en peux plus. J'ai dû rester toute la nuit éveillé afin de regarder avec ce petit garçon sa série préférée.

            Je vis dans un orphelinat pourtant je ne suis pas orphelin, je suis juste là pour apporter de la joie et de la bonne humeur à ces petits enfants, j'essaye de me rendre utile et de les aider au maximum grâce à toutes mes connaissances. Les enfants ici m'adorent, ils veulent toujours jouer avec moi car je les fais rire et oublier leurs problèmes, mais aujourd'hui je n'en ai pas envie, je suis exténué, j'ai de la fièvre et malgré tout, ces enfants capricieux veulent jouer avec moi. Je leur fais comprendre que je dois me reposer, dormir un peu, recharger mes batteries, mais rien y fait, ils ne veulent rien savoir. Ils sont tous sur moi, me tirent de partout, j'étouffe, j'ai de plus en plus chaud, j’essaye de m'endormir mais ces enfants m'en empêchent, j'aimerais les repousser, afin qu'ils me laissent tranquille, mais ça m'est impossible, je suis comme paralysé, ils sont de plus en plus énervés et ils ne comprennent pas que je suis à bout de force. Ils deviennent violents, me secouent comme si j'étais qu'un simple objet, puis d'un coup, plus rien... C'est le vide... C'est tout noir...

            Lorsque je me suis réveillé, les enfants n'étaient plus là, seule une femme resta près de moi. Elle me regarde, me prend la température avec sa main et semble me dire que tout va bien, que je n'ai aucun problème, qu'il fallait juste me remettre à neuf comme on dit, puis elle s'en alla me laissant seul. Enfin un peu de calme, j'espère que cela durera longtemps, mais malheureusement pour moi quelques minutes plus tard, on cria mon prénom, ils me cherchent, j'entends le bruit de leurs pas, je ne sais pas pourquoi mais j'ai peur, j'entends des voix qui demandent « où est-il ? »,  « où est Mac ? ».

            Vous vous demandez qui est mac? Et bien Mac, c'est moi, on m'appelle comme ça parce que c'est plus court que MacBook air de la marque Apple.

     Kenza B. 3ème


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique